Connaissez-vous Laurent Pasquier ? Avez-vous déjà une fois entendu parler de lui ? Ou bien, suivez-vous ses vidéos ? Dans cet article, nous vous parlons de Laurent Pasquier (Comédien voix off).

Tout savoir sur Laurent Pasquier

Né le 22 décembre 1965 à Lyon, Laurent Pasquier est un acteur français qui également est spécialisé dans le doublage, le théâtre de rue et d’improvisation ainsi que dans les publicités TV et radio. Connu par plus d’un comme Mickey mouse parce qu’incarnant ce personnage, Laurent Pasquier est notamment la voix de Roger Vatel, Marc François, Vincent violette, Jean-Paul Adrian et Jean-François Kopf. Par ailleurs, Laurent Pasquier a participé à la réalisation de plusieurs dessins animés dont Tintin, Gaston Lagaffe, Le marsupilami… Ancien journaliste et producteur radio, le comédien doubleur est officiellement la voix de Mickey Mouse et ce depuis 1999. Laurent Pasquier a débuté sa carrière en 1993 mais aujourd’hui, il en est toujours passionné.

Le parcours de Laurent Pasquier

Ayant fait ses débuts comme animateur radio, Laurent s’est très vite positionné au doublage de voix. Déjà en 1993, il devient comédien voix pour une plusieurs chaînes de télévision. On peut citer entre autres France 3, France Inter, Cinephase, etc. Laurent Pasquier s’attaque au théâtre en 1995. On le voit donc apparaître dans une kyrielle de pièces comme “Tout va bien” ou encore “Arrête ton Cinéma 1et 2”. Gagnant en notoriété, il va commencer par multiplier le doublage de personnages de pièces radiophoniques. L’année 2004 restera une année notoire dans le parcours de Laurent Pasquier. En effet, au cours de cette année, le comédien doubleur participe aux séries “Lost”, “Disparition”, et “Greys Services”. Il a également joué dans certains films à savoir : “Le désamour”, “L’homme sans nom”, “Le pain du diable”. Laurent Pasquier a vu les portes du succès s’ouvrir devant lui grâce à sa capacité d’adaptation. 

Les secrets de sa réussite

Ayant accordé une interview à L’Economiste, Laurent Pasquier a parlé de son métier. Il fait savoir que pour réussir le rôle de Mickey comme il le fait, il faudrait être à la fois très extraverti et avoir de la retenue. Même si beaucoup ont l’impression que c’est facile,  le comédien fait face à une kyrielle de contraintes qu’il doit gérer et respecter. Ce dernier fait comprendre qu’il faut être à l’écoute, disponible, avoir une grande capacité d’adaptation et de concentration. Par ailleurs, il faut également posséder de l’énergie et être en mesure de pouvoir faire une improvisation, a-t-il dit. Laurent Pasquier a également fait part de ses projets. Il pense diversifier. Et ce qu’il appelle diversité passe par des courts métrages, des téléfilms et des films. Il a l’intention de faire voir au monde ce qu’il est capable de réaliser à l’image. Cependant, Laurent Pasquier montre que c’est un projet dans lequel il rencontre des difficultés, puisque le tout se résume à une question de réseau et de relations. Le comédien n’a pas manqué de parler par rapport à la procédure mise en place pour une doublure de voix. “La procédure est à la fois simple et complexe. Je reçois l’enregistrement de la voix d’origine (américaine) et la traduction qui y correspond” a-t-il laissé entendre. Cependant, il a noté que dans certains cas, la traduction dans “le français commun” ne répond pas trop et qu’il est obligé de réajuster les textes.